Le sirop d’érable, le sucre de la renaissance printanière
Le sirop d’érable, le sucre de la renaissance printanière

100% naturel, sans colorants ni additifs, le sirop d’érable est élaboré à partir de l’eau d'érable. Ce « sucre » provient des racines de l'arbre. Au printemps, il monte sous l’écorce, dans la totalité de l'arbre afin de fournir l'énergie suffisante pour relancer son métabolisme. Récoltée au début du printemps, l’eau d’érable est ensuite concentrée par évaporation. Le climat caractéristique de ces régions à la fin de l’hiver est un facteur déterminant de la production de sirop d’érable.

Les acériculteurs collectent l'eau d'érable essentiellement entre février et début avril. Au moment du réchauffement des températures, l’eau qui se trouve dans le tronc et les racines prend de l’expansion et provoque une pression à l’intérieur de l’arbre. L’alternance de nuits froides (quand la température est au-dessous de zéro), et de journées où la température est positive, favorise la coulée de l’eau d’érable, qui est ensuite transportée par tubulure vers la cabane à sucre. On retrouve dans celle-ci un évaporateur dans lequel l’eau d’érable est transformée en sirop d’érable par évaporation. Il faut en moyenne 40 litres d’eau d’érable pour obtenir un litre de sirop.

 

Le saviez-vous ?

On ne récolte jamais l'eau d'un érable dont le tronc fait moins de 20 cm de diamètre. La règle générale est donc d'attendre jusqu'à 45 ans après la plantation d'un érable avant de commencer à récolter son eau. Un érable à sucre peut vivre jusqu'à 300 ans, voire davantage!