L'oranger et son miel

L’oranger est un arbre originaire d’Asie du sud-est. On le trouve principalement aux abords des côtes, où le climat lui est le plus favorable. Ses jolies fleurs blanches sont butinées par les abeilles entre mars et juillet pour une récolte du miel entre avril et mai.

Le miel pour sucrer au naturel

Don des abeilles, véritable trésor des ruches, le miel, 100% pur et naturel, est un produit unique : sa variété, ses multiples qualités, ses goûts sont indissociablement liés à la nature et au travail des abeilles.

Pourquoi sucrer avec le miel ?

Produit unique, le miel est un véritable concentré d’énergie «positive». Riche de tous les bienfaits récoltés au cœur de la nature, le miel concentre des apports nutritionnels et des vertus bienfaisantes reconnues depuis l’Antiquité ! En plus d’être une formidable alternative à l’utilisation du sucre blanc, il offre une variété de goûts et de textures exceptionnelles, qui permet d’allier équilibre et saveur au quotidien.

Le miel, le bon réflexe pour une cuisine savoureuse et équilibrée

Si on apprécie traditionnellement le miel pour sucrer les tartines du petit-déjeuner ou dans le pain d’épices de nos grands-mères, on le redécouvre aujourd’hui au fil de préparations savoureuses et équilibrées, venues d’autres temps et d’autres horizons.

Le miel, le pur produit de la nature et des abeilles - mieuxsucrer.com

Le miel est un produit 100% pur et naturel, qui ne contient aucun additif ni conservateur. Dans le miel, rien n’est ajouté, rien n’est enlevé ! Issu d’une source végétale à la fois complexe et merveilleuse, il est le fruit d’une alchimie naturelle entre le nectar des fleurs (ou le miellat des plantes) butiné par les abeilles et la transformation élaborée au sein de la ruche. L’abeille enrichit nectars et miellats de constituants biologiques qui se transforment et se concentrent pour former un produit unique, le miel, aux goûts et aux propriétés d’une incroyable richesse ! Ainsi un pot de miel d’1kg représente pour l’abeille butineuse l’équivalent de 200 journées de travail et de 40 000 km parcourus pour butiner environ 800 000 fleurs !